Les tests inconnus masquent le navigateur Android 52 pour cent plus rapide que celui de l'iPhone, mais qu'en est-il du moteur Nitro de Safari? (MISES A JOUR: le test est vicié)

By | 03-17
Advertisement

Les tests inconnus masquent le navigateur Android 52 pour cent plus rapide que celui de l'iPhone, mais qu'en est-il du moteur Nitro de Safari?  (MISES A JOUR: le test est vicié)

Selon une étude Blaze issue de 45 000 tests Android et iOS, le navigateur Android en moyenne charge les pages Web 52 pour cent plus rapidement que le Safari mobile. Les résultats ne sont toutefois pas concluants, car il n'est pas clair si les mesures de Blaze tiennent compte du nouveau moteur Nitro JavaScript fourni avec iOS 4.3. Le rapport a été achevé avant que cette plainte ne soit rendue publique et Blaze soutient que le manque de Nitro boost peut "légèrement" fausser les résultats étant donné que "JavaScript ne représente qu'un faible pourcentage du temps de chargement total".

//

Les périphériques utilisés pour le test incluent un Nexus One avec Android 2.3 et un iPhone 4 avec, vraisemblablement, iOS 4.3. Les deux systèmes d'exploitation utilisent des navigateurs basés sur WebKit.

En moyenne, Android est devenu 52 pour cent plus rapide avec un temps de chargement moyen de la page de 2.144 secondes contre 3.254 secondes pour l'iPhone. Android a apparemment surpassé le combiné d'Apple sur 84 des sites Web testés, y compris ceux qui ne sont pas optimisés pour l'accès mobile. Sur les sites mobiles, cependant, le plomb de Android a chuté à seulement trois pour cent.

Les tests inconnus masquent le navigateur Android 52 pour cent plus rapide que celui de l'iPhone, mais qu'en est-il du moteur Nitro de Safari?  (MISES A JOUR: le test est vicié)

En ce qui concerne ce problème de Nitro, une note de suivi sur le site de Blaze dit ce qui suit:

Les tests inconnus masquent le navigateur Android 52 pour cent plus rapide que celui de l'iPhone, mais qu'en est-il du moteur Nitro de Safari?  (MISES A JOUR: le test est vicié)

Un porte-parole d'Apple a confirmé que "la visionneuse intégrée ne profite pas des optimisations de performances Web de Safari". En bref, le nouveau moteur Nitro ne démarre que dans l'application Safari, et non lors de l'affichage de pages Web dans des applications tierces qui utilisent l'intégration visionneuse web. Pendant ce temps, la blogosphère a exposé l'enquête Blaze comme étant défectueuse parce qu'elle a effectivement testé les contrôles Web de chaque plate-forme en utilisant des applications personnalisées plutôt que des navigateurs actuels. De plus, le chef de technologie de Blaze, Guy Podjarny, a reconnu avoir opéré sous des hypothèses défectueuses:

Tout ce qui s'est passé, la porte-parole d'Apple, Natalie Kerris, a déclaré à The Loop :

Tags: